« Quoi ? Utiliser du vert sur mon visage ? WTF ? » « Olalala les correcteurs de couleurs, je n’ai jamais rien compris ! »
Que trop peu d’exemples des réflexions que j’ai déjà entendus en maquillant des amies ! C’est vrai que, à première vue, ça peut faire peur non ? Se mettre du vert sur le teint ! Mais c’est une pratique qui peut vraiment vous aider ! Et pas qu’avec le vert, il existe plein d’autres couleurs très utiles pour corriger les petits défauts de la peau. Enfin, surtout pour les camoufler ! Car pour vraiment les éradiquer, le problème doit de toute manière être traité à la source.
Enfin bref on n’est pas là pour parler de dermatologie, mais bien pour vous aider et vous éclairer sur ce sujet si craint qu’est la correction colorimétrique.
Déjà, pourquoi est-ce utile ? Eh bien ça va vous éviter de superposer les couches de correcteur sur une imperfection qui ne veut pas coopérer et qui se dit « non non non, tu ne vas pas réussir à me cacher avec ton correcteur ! » (Perso, j’ai eu une image de petit bouton qui parle… vraiment bizarre ! Ahaha). Le correcteur de couleur va permettre de créer un contraste avec la couleur de l’imperfection et va donc contrer les pigments présents pour les neutraliser, contrairement à un correcteur classique, couleur chair, qui va simplement se superposer aux pigments de l’imperfection.

Le principe des correcteurs de couleurs

Si vous avez étudié dans un domaine artistique, vous connaissez déjà sûrement le principe de base, avec les couleurs opposées qui se neutralisent. On parle, dans le monde du maquillage, principalement des combinaisons suivantes:

  • – vert & rouge
  • – Orange & bleu
  • – jaune & Lila/violet

Chaque couleur de chaque combinaison « annule » l’autre, comme sur le dessin ci-dessus.

Mais attention ! Cette pratique est à utiliser uniquement SOUS un fond de teint ou un correcteur ! Bien entendu, si vous porter ça seul, vous aurez l’air ridicule! Enfin, il existe des crème qui possède quelques pigments correcteurs, telles que certaines CC crèmes, mais là je ne parle que de correcteurs de couleurs purs et durs ! Avec de vrai pigments et qui couvrent !

L’action des différentes couleurs

Le vert

Cette couleur neutralise toutes les rougeurs possibles. C’est celle que j’utilise sur mes boutons, ainsi que parfois sur les joues, zone qui a tendance à rougir chez moi. Elle peut aider aussi lors d’une bonne grippe, pour camoufler les coins rouges du nez.

Le jaune

C’est donc la couleur complémentaire à utiliser pour les cernes qui tirent sur le violet/mauve. Il peut servir à cacher un bleu (genre quand tu te prend une porte parce que tu es trop tête en l’air ahaha).

Le lila

Alors celui-ci permet de corriger un teint un peu trop jaune, et donc trop terne. Il est généralement plutôt utilisé en petite quantité dans des bases correctrice qu’en pigment direct. Mais il arrive que nous ayons le bord des cernes jaunâtre et donc d’utiliser cette couleur pour le contrer.

Le orange

Un de mes favoris ! Il permet de cacher les vilaines cernes bleues comme j’ai ! Sur les peaux plus foncées, il permet aussi de corriger les endroit de la peau plus foncés, comme le contour de la bouche. On voit ceci souvent sur les réseaux sociaux, mais attention à la quantité ! Il ne faut pas en abuser non plus pour un effet naturel.

 

 

Mes chouchous dans le domaine !

J’ai découvert très récemment, grâce aux soldes chez Sephora, le correcteur crème en pot de Becca Cosmetics en teinte vert (Pistache). Je trouve que la texture est vraiment bien pour ma peau qui est plutôt sèche, et il est largement moins pigmenté que tous les autres que j’ai pu tester, ce qui est un bon point! C’est un vert très pastel, donc plus facile à camoufler les jours où je n’ai pas envie de trop en faire.

Sinon, j’aime vraiment beaucoup ceux en tube de chez L.A. Girl. J’ai le vert et le pêche, et je suis vraiment très contente de ces deux produits ! Le pêche fait super bien son job sur mes cernes, et il n’a pas des tons oranges trop trop foncés donc parfait pour ma carnation super claire.

Et finalement, ceux que j’utilise quand je fais des maquillages plus chargés, les correcteurs de couleurs de la palette crème de chez NYX Professionnal makeup. Très efficaces, mais beaucoup plus épais et donc moins facile à recouvrir. Enfin… tout dépend aussi de la quantité que vous mettez ! Ils sont quand même très modulables.

Où trouver mes favoris ?

Voilà, je crois que je vous ai donné tous les détails sur ce que je sais et ce que j’ai appris sur la correction colorimétrique ! J’espère que cet article aura pu vous aider et vous éclairer sur ce sujet !

PS on ne se moque pas de mes dessins/schémas  ! Ahahahaha

Des bisous et à dimanche !

Author

Passionnée de maquillage depuis 3 ans maintenant, je souhaite partager ce petit bout de ma vie et transmettre ce que j'ai appris durant cette aventure !

Write A Comment

*